Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Le Pangolin
Newsletter
52 abonnés
Archives
24 mars 2016

"LA MEILLEURE STRATEGIE EST CELLE QUI PERMET D'ATTEINDRE SES OBJECTIFS SANS AVOIR A SE BATTRE " SUN TZU "l'art de la guerre"

partagé sa publication.
2 h · 
Photo de Kibaya Mouélé.
Kibaya Mouélé
20 h · 

LA MEILLEURE STRATÉGIE EST CELLE QUI PERMET D'ATTEINDRE SES OBJECTIFS SANS AVOIR A SE BATTRE

SUN TZU "l'art de la guerre"

Read more at http://www.dicocitations.com/auteur/4246/Sun_Tzu/10.php…

A l"heure où tout le monde indigné par les actes barbares et d'un autre âge de monsieur Sassou,  pense légitimement qu'on aurait le droit ou le devoir de violence, je me permets à la suite de cette citation de SUN TZU, d'appeler tout le monde à ne pas tomber dans le piège de la violence.

En effet selon Sun Tzu le maître de la guerre "un bon général c'est celui qui gagne une guerre sans livrer bataille" et plus loin encore un bon général c'est celui qui gagne une guerre sans faire tuer ses soldats. Et je crois que c'est ce principe que le général Mokoko applique et je parie qu'il va éviter au maximum la guerre. Il s'agit aujourd’hui de livrer une guerre sans bataille contre Sassou qui sans tarder va appeler (dans la logique de son calendrier) les congolais aux urnes pour se donner un nouveau parlement, car sa deuxième opération de tentative de légitimation de son pouvoir déchu depuis la promulgation du 06 novembre 2015, à échoué.
Il faut donc continuer avec la stratégie de la coopération. Et le général Mokoko a raison de demander de manière simple le recomptage des voix. Cette stratégie est supérieure à tout autre.
Normalement si Sassou est convaincu de sa victoire il accepterait. Parions que ce dernier n'acceptera pas, c'est une façon de couper l'herbe sous le pied à monsieur Sassou et briser plus encore son ascendant psychologique sur les Congolais.
Entre temps l'opposition accentuera la pression psychologique en faisant l'économie des mots d'ordre. Comme Sassou a décidé de mettre des militaires dans la rue pour étouffer dans l'oeuf tout embryon de soulèvement populaire, il appartient à l'opposition de ne pas lui offrir sur un plateau des coupes pleines de sang des Congolais.Si désobeissance il y a il faudrait que les populations refusent de collaborarer avec ce pouvoir en restant chez eux. En boycottant toute entreprise ayant des liens avec ce pouvoir. Il faut que l'opposition applique un des principes des SUN TZU, "L'art de la guerre, c'est soumettre l'ennemi sans combat".

Pour cela l'opposition demandera au peuple de ne pas répondre à la provocation de Sassou. En évitant le combat frontal. 
Comme Sassou est convaincu de sa super force, la stratégie de l'opposition consiste à lui faire croire cela, En évitant de sortir dans la rue pour contester. Ou encore en procedant à des menaces. Ne jamais attaquer, mais user psychologiquement les forces et milices de Sassou en ne livrant aucun combat de rue. La guerre si elle doit avoir lieu devra être asymétrique. Epuiser son adversaire pour l'achever.

'Tout l'art de la guerre est basé sur la duperie.
L'art de la guerre' Sun Tzu

Entre temps elle entreprendra un travail de fourmi de porte à porte pour éduquer la population et expliquer les enjeux. Insister sur le fait que Sassou a perdu toute ascendance psychologique. Le travail de l'opposition qui apparaît aux esprits faibles et non avertis comme insuffisants, serait énorme. Ce travail a fait sauter le verrou psychologique de la résignation. 
C'est sur cet espoir retrouvé que tous les combattants de la liberté doivent s'appuyer.
Par contre en ce qui concerne La désobéissance civile pacifique, il faut savoir qu'elle se prépare des longs mois en avance. 
En effet Sassou pour sa part s'était préparé en conséquences, mais les données qui avaient prévalu à cette préparation sont depuis le 27 septembre 2015 erronées. 
Et ses zélateurs dans l'avenir n'auront plus les mêmes forces morales et psychologiques pour étaler leurs anti valeurs. L'idée qu'ils ont du Congo c'est que leur fin est inexorable, l'éternité du pouvoir est illusoire. il s'agit pour eux d'une course contre le temps. C'est pour ça quel que soit l'état des forces militaires, c'est à l'usure que l'opposition et le peuple les auront, le temps est le seul maître de toute chose matérielle.

L'opposition pour continuer à déstabiliser cette dictature et surtout la discréditer moralement et inquiéter ses souteneurs, devra proposer à ce pouvoir dictatorial la négociation pour faire l'économie d'une guerre, en effet TOUTE GUERRE SE TERMINE PAR UNE NÉGOCIATION. Cet appel à la négociation devra se coupler d'un travail d'explication au niveau mondial et des médias.
L'opposition devra s'atteler à paralyser les affaires économiques pour que les souteneurs puissent faire pression.
L'idée d'appel aux opérations de boycotts économiques devraient être envisagées à commencer par les compagnies de téléphonies il faut appeler le peuple à agir pour leur faillite. 
L'appel à la désobéissance civile devra se préparer. Ne jamais attaquer quand on n'est pas sûr de gagner. 
Mouélé Kibaya 24 mars 2016

Publicité
Commentaires
G
Ce sont des arguments très intéressants. Et il est vrai qu'il ne faut pas lui servir le sang de nos compatriotes sur un plateau. Mais concrètement parlant comment organiser une désobéissance civile, sur le long terme alors que chaque jour la population congolaise survit ? Je ne cherche pas à diminuer vos propos. Au contraire, je me demandais dans quelle mesure la culture (je parle de production artistique) pouvait collaborer à une "révolution pacifique".
Derniers commentaires
Publicité
Le Pangolin
Le Pangolin
Visiteurs
Depuis la création 261 860
Publicité